TRIPPEL SG6 – Vendu

TRIPPEL SG6 – Vendu

Numéros de série # 1132/159 et Numéros moteur # 41TR22

Date de production Février 1941, plaque constructeur concordante aux numéros moteur et coque, « matching number », le poinçon du « Waffen Arsenal» est présent.

132ème Trippel sur les 620 exemplaires produits.

Cet exemplaire, unique en collection privée connu, a été parfaitement restauré en respectant tous les standards de fabrication de l’époque.

La restauration de qualité a été réalisée avec uniquement des pièces d’origines de Trippel.

L’ensemble moteur, boite de vitesse, ponts avant et arrières sont uniquement d’origine et de production Trippel.

Cette SG6/38 est en état collection, fonctionnelle et navigable.

Documents et immatriculation Française BZ-234-MA.

Dans les collections, uniquement 8 exemplaires, sont recensés dont pour les plus connus :

Musée Nationale des blindés à Saumur – France, exemplaire en état d’origine, fonctionnel mais non navigable.

Collection privée en Angleterre, deux exemplaires, une incomplète et l’autre en état de fonctionnement mais non navigable.

L’exemplaire présenté ici à la vente et l’unique Trippel restaurée et navigable en collection privée en France

Son historique étant le suivant :

1941 Février, sortie de production artisanale de la Trippel SG6/41, coque #1132, de l’usine Bugatti a Molsheim en Alsace.

1941 Affectation à la 2ème Division SS « Das Reich »

1943 Front de l’Est, région de Kharkov en Russie

1944 Montauban en France

11 Juin 1944, transfert de la division SS « Das Reich » vers le front de Normandie, empruntant différant itinéraire et plusieurs moyens de locomotions, routiers et ferroviaires.

Beaucoup de ponts sont endommagés par les bombardements de l’Us Air Force et de la RAF, l’équipage de la Trippel décide donc de traverser la Loire aux environs de la ville de Tour.

Le niveau d’eau étant faible en cet été 1944. Cependant, les bancs de sable et vase sont nombreux sur les abords du fleuve, connus pour être dangereux par les pécheurs et promeneurs.

La Trippel s’enlise à une cinquantaine de mètre de la berge du fleuve et son équipage, prisa court d’initiative et de temps, abandonne l’auto a son sort.

Elle reste immergée, flottante dans le fleuve jusqu’en 1946, ou un garagiste local la récupère pour ensuite être utilisée pour un usage civil. Trop voyante elle sera rapidement stockée a l’abris des curieux et de la tourmente d’après-guerre.

1978, elle est achetée par un collectionneur de la région, la rare Trippel est alors en mauvais état carrosserie, le temps et l’humidité ayant fait son œuvre. Il entame sa restauration partielle et une remise en route. Son projet reste en suspens, faute de pièces et de temps.

2009 Son propriétaire actuel, après de longue discussion et transaction, récupère la Trippel et la restaure totalement et professionnellement. Possédant plusieurs automobiles de collection du III Reich, il retrouve grâce a son réseau les pièces d’origine manquantes.

2012 Exposition au salon de l’automobile de collection « retromobile » de Paris

2019 Exposition au musée de l’Automobile de Molsheim pour les 110 ans de la marque

Prix de vente: 350 000€